Articles
A lire !

                                                                                                                                                                              Nos peurs et nos sentiments négatifs forment des nœuds,                                                                                                                                                                                             des barrières, des kystes émotionnels... 

Relation entre les émotions et les maladies

50% douleurs et 50% psycho/émotionnel 

La rancune, les remords, la rancœur, forment dans notre être une accumulation de nœuds , tout comme la mesquinerie, la cupidité, l'envie. Nos craintes et nos émotions négatives forment des nœuds, des obstacles, des kystes émotionnels... Ces nœuds créent des obstacles qui empêchent la force de vie et le flux d'énergie de circuler en toute harmonie.

Ce blocage d'énergie finit par entraîner des maladies

On peut débloquer ces nœuds par la quiétude, en permettant ce qui est, le détachement, le pardon, c'est laisser à nouveau circuler la vie, l'amour, et la laisser parcourir notre corps tout entier. « Tout m'est donné, et je redistribue tout ce qui m'est donné... » « Je vis sans peur, ni de la pauvreté, ni de la maladie » Cette citation , quand on la dit avec conviction, rayonne, renvoie un merveilleux échange, tout le mystère de la générosité y vibre et cette vibration empêche l'écoulement dans le néant.

Les émotions sont liées aux maladies

Les émotions refoulées à l'intérieur de votre corps peuvent se fixer dans différentes parties de votre corps. Les émotions provoquent des symptômes physiques tels que l'anxiété, l'inquiétude entraînent des palpitations cardiaques, tournis, sudation, tremblotements et mains moites.

" Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime ! "    Toutes les émotions que vous refoulez à l'intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps.
Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple  :

  • LA PANIQUE peut provoquer des diarrhées.
  • LA PEUR, L'ANGOISSE donnent des palpitations cardiaques, vertiges, sueurs, tremblements, mains moites
  • LA COLÈRE :  retenue.
  • LA RANCUNE : une crise de foie.
  • LA DIFFICULTÉ A TROUVER OU A PRENDRE SA PLACE peut provoquer des infections urinaires à répétition.
  • QUELQUE CHOSE QU'ON NE VEUT PAS ENTENDRE OU QUAND ON NE VEUT PAS S'ÉCOUTER, des otites, douleurs d'oreilles.
  • QUELQUE CHOSE QU'ON N'A PAS OSÉ  DIRE, QU'ON A RAVALE, une angine, des maux de gorge.
  • UN REFUS DE CÉDER, DE PLIER, D'OBÉIR OU DE SE SOUMETTRE, des problèmes de genoux.
  • PEUR DE L'AVENIR, PEUR DU CHANGEMENT, PEUR DE MANQUER D'ARGENT, des douleurs lombaires.
  • INTRANSIGEANCE, RIGIDITÉ, douleurs cervicales et nuque raide.
  • CONFLIT AVEC L'AUTORITÉ, douleurs d'épaules.
  • TOUT PRENDRE SUR SOI, également douleurs d'épaules, sensation d'un fardeau.
  • SERRER LES DENTS POUR AFFRONTER QUELQU'UN OU UNE SITUATION SANS RIEN DIRE...douleurs dentaires, aphtes, abcès.
  • PEUR DE L'AVENIR, DIFFICULTÉS A ALLER DE L'AVANT, OU BESOIN DE "LEVER LE PIED": douleurs dans les jambes, les pieds, les chevilles.

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, ça peut être tout simplement un problème mécanique, faux mouvement, coup de froid....mais si vous ne trouvez pas d'explications, essayez de réfléchir à ce qui se passe dans votre ressenti. 


INTOLÉRANCE = non assimilé/non accepté par l'organisme = carence = quand on est accroc (état de manque/dépendance comme une drogue) : intolérance

ALLERGIE : signe d'empoisonnement de l'organisme

Il ne faut pas confondre une intolérance avec une allergie. Le message de l'organisme face aux allergies alimentaires est clair.

Lorsqu'un organisme se trouve confronté à un aliment allergisant, une réaction immédiate et visible se manifeste : œdème de Quincke, urticaire, vertiges, syncope... (Les tests sanguins ne montrent que les allergies, pas les intolérances).

Les intolérances alimentaires sont en revanche moins faciles à détecter car la réaction peut intervenir plusieurs heures après l'ingestion de la substance.

Elles créent une inflammation et une porosité intestinale pouvant donner des symptômes qui se manifestent à différents niveaux : respiratoire (une otite, un rhume des foins...), intestinal (des ballonnements, de la diarrhée, de la constipation...), cardiovasculaire (de l'hypotension, des palpitations...), cutané (de l'acné, de l'eczéma...).

Ou encore des migraines, des vertiges, de l'hyperactivité, une perte de mémoire... De nombreuses voix dans le domaine médical s'élèvent à l'exemple de celle du docteur Seignalet pour pointer les intolérances alimentaires comme l'une des causes essentielles de maladies.    


On peut être allergique/ intolérant à tout :

A une couleur - une personne ou quelqu'un qui nous a traumatisé - une partie de notre corps - notre prénom/nom ....

Il y a les intolérances tels que alimentaires, aux colorants/exhausteurs de goût/conservateurs, aux métaux lourds (le plomb, mercure...).

Les carences en vitamines et minéraux (Magnésium, Fer...) 

Les conditionnements répétés, familiaux ou autres qui donnent des perturbations au niveau psycho/émotionnel (refoulement).

Mais aussi bien d'autres désagréments, perturbations : qui affaiblissent l'organisme (défenses immunitaires)  et donnent une hypersensibilité (désordres), tels que

  • Eléments naturels/climats : vent, humidité, froid, chaleur, sécheresse et la Lune. Temps maussade/gris.... manque de luminosité.
  • Les produits chimiques et pollution : pesticides, colorants.  
  • Ce ou ceux qui nous entourent : poils d'animaux, acariens, pollens, insectes ou certaines personnes qui ne nous conviennent pas (nous dérangent).
  • Même notre habitation * : ou lieu de travail (énergie positive ?).
  • Les ondes : ordinateurs, wifi...

Tout cela peut être corrigé, enlevé, levé pour permettre une vie un peu plus normale.

** test à faire - vous vous sentez mal chez vous : à corriger (non pas dans votre maison, bureau....) mais sur vous ! IDEM pour le reste...

Ou comment l'organisme devient capable de s'autoguérir ?                                                                    En supprimant les blocages énergético-physiologiques.


Avant l'argent il y a l'Amour !



Prenons le thème de l'argent !

Tout adulte sait que plus on a d'argent plus on peut faire de choses. C'est tout à fait logique comme raisonnement et amplement vérifiable dans la vie de tous les jours.
Il est donc logique qu'une personne veuille gagner plus d'argent.
Mais quelle est l'opinion de votre subconscient sur ce sujet-là ?
Lui il est certainement "contre" non pas parce que l'argent est mauvais en soi, mais car au fil des années il a reçu tout un tas d'informations négatives sur ce sujet, via les films, chansons, l'éducation, journaux TV comme : 

  • L'argent ne pousse pas dans les arbres. 
  • L'argent ne fait pas le bonheur....... (il fait donc le malheur !!)
  • Entreprendre est dangereux.
  • Que l'argent est une ressource rare.
  • Qu'il n'y en a pas assez pour tout le monde.
  • Qu'il faut travailler dure pour récolter peu.
  • Si j'en gagne il va me filer entre les doigts.
  • Il faut être malhonnête pour gagner de l'argent
  • Etc.. Etc...Du coup, pour une personne qui "veut plus d'argent", elle se retrouve un peu dans la même situation que cette personne en haut de l'immeuble.

Elle veut, mais "n'y arrive pas" comme si quelque chose l'empêchait de faire plus d'argent !

En fait, c'est tout simplement le subconscient qui associe :
Argent = difficile à générer !
Du coup même si on propose une opportunité d'affaire à cette personne, elle aura des réactions automatiques du genre :

  • Je n'ai pas le temps de m'en occuper...
  • En ce moment j'ai d'autres priorités...
  • Quoi, il faut investir de l'argent pour en gagner !?
  • Vous détournez votre attention dès que vous verrez une opportunité.
  • Certaines choses que vous voudriez faire, vous ne les ferez pas et les "oublierez comme par magie".
  • Vous aurez peur d'investir (peur de perdre de l'argent)
  • Etc.. etc...Ce n'est pas pour rien que 95% des projets d'entreprises en fin d'université ne voient jamais le jour...Bref vous l'aurez compris, que des réactions qui vous écartent de ce que vous voulez. Le pire c'est que ces réponses peuvent sembler vraiment logiques.

L'idée est donc de reprogrammer votre subconscient avec de nouvelles informations qui vont dans le sens de ce que vous voulez. Et cela demande un peu d'entrainement bien évidemment.
Pour cela il y a un soin possible, que je propose de faire (tout simplement une reprogrammation) :
En fait il s'agit tout simplement d'imprégner votre subconscient d'informations qui servent vos objectifs.
Petit à petit, il va les accepter et de nouvelles idées viendront à vous, l'envie de faire de nouvelles choses naîtra en vous et vous passerez à l'action !
MANIFESTEZ VOS DÉSIRS DÈS MAINTENANT ! AUSSI D'ORDRE AFFECTIF !
Nous fixerons vos objectifs ensemble.