ALLERGIES

12/02/2019

L'allergie se définit par une réponse immunologique de l'organisme, inadaptée et exagérée vis-à-vis de certaines substances étrangères : les allergènes. L'allergie se manifeste ainsi au contact des pollens, acariens, poils d'animaux mais aussi de certains aliments ou médicaments. L'environnement comporte de nombreux allergènes auxquels le patient allergique peut réagir.

Les allergies peuvent affecter les yeux, la peau, les voies respiratoires comme le nez ou les bronches.

Quels sont les symptômes des allergies alimentaires ?

Les allergies alimentaires entraînent généralement une réaction immédiate (plus rarement 24 à 48 heures plus tard), parfois très intense :

  • un gonflement des lèvres, de la langue ou de la luette ;
  • des rougeurs et des démangeaisons au niveau de la bouche ;
  • des nausées ou des vomissements ;
  • des coliques et des diarrhées ;
  • des manifestations de la peau : démangeaisons, rougeurs, eczéma, urticaire ;
  • des maux de tête ;
  • des symptômes ressemblant à l'asthme ;
  • un gonflement (œdème) des paupières, des mains, des pieds, voire du visage et de la gorge.

Dans les formes les plus sévères (choc anaphylactique), l'œdème de la gorge peut bloquer la respiration et mettre la vie en danger. On observe parfois une perte de conscience et un coma. Généralement, les allergies alimentaires vont en s'aggravant : la réaction du système immunitaire est de plus en plus intense lors de chaque exposition à l'aliment responsable.

Lorsqu'un enfant souffre de terrain allergique (rhume des foins, asthme, eczéma, etc.), il est essentiel de consulter un médecin dès les premiers signes de réaction inhabituelle suite à l'ingestion d'un aliment. Cette mesure de précaution peut prévenir le risque de complications graves.


< BLOG