ANGINE

12/02/2019

Infection des amygdales et du pharynx d'origine virale ou bactérienne (la différenciation ne se fait que d'après les résultats des prélèvements bactériologiques). Selon ces examens, on peut distinguer : l'angine de Vincent (angine ulcérée) ou les angines pultacées (amygdales recouvertes d'un enduit blanchâtre)...

Quelles sont les causes des maux de gorge ?

Ces maux de gorge ont diverses origines possibles :

  • Une inflammation des amygdales qui prennent une couleur rouge (angine rouge) ou se recouvrent d'un dépôt blanc (angine blanche).
  • Une irritation de la gorge imputable à un air trop sec, à des poussières ou à de la fumée de tabac.
  • Un mal de gorge après que l'on a trop parlé ou crié.
  • Une inflammation due au passage d'un objet inhabituel (arête de poisson, par exemple).
  • Une irritation due à un reflux gastro-œsophagien.
  • Un rhume accompagné d'un nez qui coule et de quintes de toux (trachéite ou rhino-pharyngite).
  • Une inflammation du larynx (laryngite) accompagnée d'un enrouement, d'une toux sèche et de fièvre.
  • D'autres infections plus rares : mononucléose, rougeole ou diphtérie, par exemple.

Angine de poitrine

Définition du mot Angine de poitrine (ou angor) : l'angine de poitrine, ou angor, se caractérise le plus souvent par une douleur siégeant au niveau du cœur et irradiant dans le bras gauche, associée à une sensation d'angoisse ; elle est due à une obstruction des artères cardiaques (= coronaires) entraînant une diminution de l'irrigation et donc de l'oxygénation du muscle cardiaque.

Les causes de l'angine de poitrine

Le risque d'angor est plus important chez les personnes qui souffrent de diabète, d'excès de cholestérol (les dépôts de cholestérol bouchent les artères), d'hypertension artérielle ou d'obésité. Les fumeurs sont également plus exposés à l'angine de poitrine. Certaines crises d'angor sont attribuables à des spasmes des artères coronaires qui entraînent une constriction suffisante pour diminuer le débit sanguin dans ces vaisseaux.

L'angine de poitrine touche plus souvent les hommes que les femmes, et davantage les plus de 50 ans. Cette maladie est plus fréquente dans le nord de la France que dans le sud.


< BLOG