Intolérances Internes (ou carences)

29/11/2017

  • Pourquoi ne pouvons-nous pas tous manger la même chose?..... nous sommes tous uniques.....
  • Comment reconnaître ce qui nous fait du bien de ce qui altère notre santé ? pour que nos organes puissent fonctionner correctement sans être affaiblis par ces substances......

Allons plus loin.....

Même si nous avons l'impression qu'un aliment nous fait du bien, il peut très bien nous provoquer des malaises ou des maladies.

Par exemple : les boulimiques se sentent mieux lorsqu'ils mangent du sucre, mais cela ne dure pas, ils retombent rapidement et sont à nouveau attirés par le sucre.
Ceci tout simplement parce qu'ils ne fixent pas correctement le sucre sous forme de glucose dans le foie, et sont par conséquent vite en manque. On connait pourtant les effets secondaires de l'excès de sucre (surpoids, diabète.....) même s'ils adorent le sucré.

D'où l'intolérance au sucre peut provoquer: boulimie, diabète, dépression, angoisse, nervosité, manque de confiance en soi, instabilité, irritabilité, coup de pompe, moral en dents de scie, alcoolisme...

Il y a, mauvaise assimilation de l'organisme.

Les intolérances alimentaires (ballonnements, diarrhées, constipation, fatigue après le repas, mauvaise digestion, fatigue chronique...) créent une mauvaise assimilation des vitamines B, magnésium, lithium..., éléments essentiels du système nerveux central qui ne peut plus gérer nos émotions. Prendre des compléments alimentaires avant d'avoir réglé ses intolérances alimentaires n'est pas suffisant si nous n'assimilons pas les vitamines et les minéraux.

INTOLÉRANCES INTERNES

Aliments, Vitamines, minéraux, métaux lourds

Comment se manifeste en nous une intolérance alimentaire ?

  • RESPIRATOIRE Troubles respiratoires, rhinite, sinusite, asthme, otite, maux de gorge, toux, enrouement, obstruction par mucosités

  • GASTRO-INTESTINAL Vomissements, ballonnements, crampes, nausées, constipation, diarrhée, coliques, côlon irritable, troubles digestifs (estomac, intestin), maladie de Crohn, recto-colite hémorragique, maladie cœliaque

  • PEAU ET PHANERES Urticaire, eczéma, dermatite atopique, acné, psoriasis, rougeurs, peau sèche, démangeaisons

  • SYSTEME NERVEUX CENTRAL Migraine, maux de tête, vertiges, troubles de la concentration, somnolence, dépression, hyperactivité

  • APPAREIL LOCOMOTEUR Arthrite, douleurs articulaires, musculaires, douleurs dorsales, faiblesse, fibromyalgie, crampes

  • YEUX Sécheresse des yeux, larmoyants, rougis, paupières enflées, collées

  • SYSTEME ENDOCRINIEN Diabète de type I, obésité et diabète de type II, thyroïdite

  • APPAREIL CARDIOVASCULAIRE Hypertension artérielle, athérosclérose

Comment et pourquoi apparaît une intolérance alimentaire ? :

Ce que l'on sait aujourd'hui :

Une stimulation continue du système immunitaire suivie d'une réaction inflammatoire engendrée par l'ingestion répétée et continue des aliments à risque sont à l'origine d'une intolérance alimentaire.Ces intolérances perturbent la fonction intestinale : les aliments responsables ne sont pas complètement assimilés et les résidus partiellement digérés mobilisent votre système immunitaire. Ces résidus sont reconnus et attaqués en tant que corps étrangers. Votre système immunitaire est fortement mis à contribution pour se défendre contre ces intrus et votre organisme s'affaiblit par mobilisation excessive du système immunitaire dans la sphère alimentaire. Ces attaques qui peuvent être quotidiennes finissent par conduire à des lésions et des inflammations chroniques dans certains tissus et à l'apparition de maladies inflammatoires, voire auto-immunes et à des phénomènes d'allergie et d'hypersensibilité.

Quels sont les effets de cette méthode ?

Les résultats sont différents d'une personne à l'autre. Ne vous attendez pas à une réponse universelle, mais à une solution personnelle. Le changement de vos habitudes alimentaires est dépendant du nombre et de la nature des aliments contre lesquels vous réagissez, ainsi que de l'intensité de votre réponse individuelle.

EFFETS SUR LES PATHOLOGIES

  • Régularisation du poids
  • Diminution des troubles intestinaux et circulatoires
  • Diminution des migraines
  • Diminution des inflammations articulaires et ligamentaires
  • Disparition des problèmes de peau (eczéma, psoriasis)
  • Prévention du diabète
  • Atténuation de la fatigue chronique
  • Réduction ou arrêt de la thérapie médicamenteuse aux effets contraignants
  • Amélioration des défenses immunitaires
  • Bien-être général
  • Récupération musculaire, amélioration de vos performances
  • Récupération intellectuelle et concentration
  • Renforcement du psychisme
  • Réduction des risques liés à l'environnement
  • Prévention de la sénescence précoce