la Colère

11/01/2018


La gestion de la colère - la fameuse goutte qui fait déborder le vase....

Connaître son mode de fonctionnement, comment je perçois la réalité qui m'entoure, permettra de comprendre pourquoi vous vous mettez en colère. Tout simplement peut être parce que cela a du sens pour vous, si vos valeurs sont bafouées, une situation dans laquelle vous vous sentez non respecté va vous faire exploser.

Donc la vraie question est qu'est ce qui n'est pas respecté chez moi et qui fait que je m'emporte ?

On peut tout dire, mais c'est la façon dont on va dire les choses qui va faire que l'autre va pouvoir vous entendre ou pas.

Il y a des enfants qui piquent aussi des grosses colères ...

Là on va prendre en considération l'âge de l'enfant parce qu'il y a des périodes de conflits nécessaires comme vers 2.5/3 ans où il voudra faire les choses tout seul ou comme à l'adolescence où il aura besoin de tester son identité. Tout devra idéalement être relativisé mais il y a des périodes de tensions denses ou le dialogue est vraiment difficile. L'idéal en se faisant coacher/aider c'est qu'on va pouvoir alors gérer cette période en prenant peut être des vitamines mais dans le mot crise, il y a croissance.

Dans le monde du travail, il y a parfois aussi beaucoup de colère ...

Oui et se plaindre du comportement d'un tiers à un collègue permet faussement de se sentir mieux, c'est comme ca que l'on commence à se tirer dans les pattes au sein d'une équipe - ce qui entraînera des problèmes relationnels et une mauvaise ambiance au travail.

Parfois on a peur de dire les choses et on finit par craquer comme avec sa belle famille par ex qui vous fait toujours des remarques désobligeantes par rapport à l'éducation que vous donner à vos enfants. Vous pourriez décider que vous allez lui répondre calmement et partir si vous sentez que vous êtes trop tendu.

Vous donnerez aussi des moyens de détente ?

Parce que quand on est dans le cerveau émotionnel on a plus accès au cerveau rationnel et c'est un moyen de rester centré.

Tant de familles déchirées par les malentendus, parce qu'on juge l'autre avec notre perception des choses sans parfois remettre en question nos principes, parce qu'on ose pas dire de peur de ne plus être aimé, parce qu'on accepte aussi des choses pour faire plaisir alors que c'est une charge

https://catherinepeeters.com/ateliers-conferences/