Méridien COEUR

22/02/2018

Le méridien du cœur est un méridien yin de bras. Il part donc de la poitrine et se termine à la main.

Il fait partie de l'élément feu et sa plénitude d'énergie se situe entre 11h et 13h.

Fonctions de ce méridien

C'est un méridien Yin qui circule sur l'interne du bras.
Il est considéré comme «l'empereur» des organes et du psychisme.
Il contrôle la distribution du sang et régit le système vasculaire. Il nourrit tout l'organisme
Il contrôle le teint et la parole.
Il ramène de la chaleur dans le corps.
Il est la pensée et la conscience de l'homme.
C'est la joie de vivre, le rire, l'affection, l'amour inconditionnel. 

Gouvernant à la fois la circulation du sang et l'activité mentale, c'est le « seigneur ».

Les émotions associées sont la joie qui peut se transformer en euphorie (excès) ou en déprime, frayeur (vide).

L'organe associé est la langue. Il est aussi associé à la parole.

Indices de déséquilibre

  • Tendance à rougir facilement. Teint et langue rouge.
  • Difficultés à s'exprimer, bégaiement, émotivité, timidité, trac. 
  • Hypertension, tachycardie, arythmie.
  • Surexcitation mentale, rire inextinguible, sensation d'être épié pouvant mener à la paranoïa. 
  • Manque de discernement et mauvaise perception. 
  • Autorité, rigidité corporelle et mentale. 

Au plan physiologique, le vide énergétique du cœur correspond à une faiblesse de la circulation (teint blême) et l'excès à une trop grande montée d'énergie dans le corps (tachycardie : yang, hypertension : yin ). 

Les symptômes sont la chaleur du corps, les maux de tête, les yeux douloureux, des douleurs dorsales et thoraciques, la gorge sèche avec soif de boisson fraîche, les paumes de main chaudes et douloureuses, les mains et pieds froids, des douleurs dans la région de l'omoplate ou la partie interne de l'avant-bras.

L'énergie du cœur assure l'harmonie de l'âme et des émotions ainsi que celle des différents méridiens, elle est en relation avec l'activité intellectuelle. Elle nous procure paix intérieure et clarté de l'esprit.

Il est associé à la conscience, à l'intelligence, à la passion voir la violence. 

Les maladies mentales apparaissent lorsque l'énergie du Cœur ne peut maintenir une bonne harmonie entre l'énergie psychique des différents éléments. 

Un déséquilibre de l'énergie du Cœur pourrait se traduire par de l'anxiété, de la nervosité, un épuisement moral ou des troubles du sommeil. 

La joie

Dans les correspondances de la théorie des Cinq Éléments, le Cœur est associé à la « joie ». Dans des conditions normales. le bonheur est un état bénéfique pour l'esprit et le corps. Ce n'est que lorsque la joie devient excessive qu'elle constitue une cause de maladie et qu'elle peut léser le Cœur. Ce n'est toutefois pas une des causes majeures de déséquilibre du Cœur.

La tristesse

Bien qu'associée au Poumon dans le cadre de la théorie des Cinq Éléments, la tristesse affecte considérablement le Ki (Énergie) du Cœur. Le Poumon et le Cœur sont étroitement liés dans la mesure où l'un gouverne le Ki et l'autre le Sang, et où tous deux sont en dépendance mutuelle. La tristesse engendre un vide de Ki du Poumon qui, à son tour, touche le Cœur et engendre un vide de Ki du Cœur. La tristesse est une cause fréquente de vide de Ki du Cœur et, lorsqu'elle affecte à la fois le Poumon et le Cœur.

La colère

Ce que l'on nomme « colère » inclut les sentiments de frustration, de ressentiment et de dépression. Bien que la colère peut affecter directement le Foie, elle peut également toucher le Cœur indirectement. La colère entraîne une montée du Yang (ou Feu) du Foie peut facilement se transmettre au Cœur.